Booster #4

FIN DE RÉSIDENCE DANS...

Jours
Heures
Minutes
Secondes

Pour cette quatrième édition BOOSTER #4, Le Port Des Créateurs, en collaboration avec Télomedia à Toulon a choisi comme champs d’actions : arts, sciences et nouvelles technologies.

Nous sommes heureux de vous présenter l’artiste qui a retenu l’attention de notre jury de sélection (Patrick Valverde, David Gallie, Franck Renucci, Stephane Boudet Santamaria, Guillaume Malavoy, Cyril Meroni)
Le travail artistique de Léo FOURDRINER se situe entre différents médias : sculpture, installation, scénographie, photographie, vidéo.

C’est dans le cadre de BOOSTER #4 que nous accueillons l’artiste Léo FOURDRINER qui travaillera pendant deux mois en collaboration avec Arthur LE SAUX chercheur en Astronomie, Astrophysique et Ingénierie Spatiale. Celui-ci travaille sur une thèse au centre de recherche Astrophysics Group de l’Exeter University en Angleterre portant sur l’étude et la classification des vibrations des étoiles, certaines d’entre elles sont qualifiées “d’étoiles déprimées.” Cette caractéristique attribuée à ces étoiles inspire à l’artiste un nouveau travail plastique qui oscille entre poésie et nouvelles technologies.

Recherche polymorphe, son travail ne peut s’empêcher d’interroger les mythes fondateurs, ceux même qui nous entourent sans que nous y prêtions attention. Dans une fulgurance créative Léo FOURDRINER érige des totems qui questionnent nos fables.
Avec un ensemble de forme, de sens, de recherche, ses installations nous poussent à regarder dans son prisme. Il joue avec nos conceptions et s’amuse avec une élégance singulière.

Celui-ci a développé ses recherches plastiques et théoriques au sein de différents programmes de résidences (Le Confort Moderne à Poitiers, Fugitif à Leipzig et GENERATOR/40mcube à Rennes).
Imageries antiques et populaires s’hybrident: ses récents travaux étudient la paranoïa contemporaine relative au complot :

“Il est donc inutile d’adopter une position morale vis-à-vis de la culture « postmoderne »: nous en sommes tous les agents/ victimes. La première posture critique consiste à analyser ce « système monde », mu par une logique du simulacre, de la fragmentation et par une crise de l’historicité, l’histoire elle-même étant devenue une marchandise.”
(F. Jameson)

D'ICI LÀ, NOUS AVONS LE PLAISIR DE VOUS INVITER À LA RENCONTRE DE LÉO FOURDRINIER EN EXO DIALOGUE AVEC LA PRÉSENCE D'ARTHUR LE SAUX !

Cliquez sur l’image et vous serez redirigés vers l’événement facebook !

X